Abou Simbel, une des merveilles de l’Egypte

Berceau de l’humanité et ancienne terre des pharaons, l’Égypte fascine notre imaginaire.  Aucune autre civilisation n’a suscité tant de curiosité. Visiter l’Égypte, c’est parcourir les millénaires et revivre l’Histoire d’un pays aux richesses inégalables.

Cette civilisation n’a cessé de nous impressionner au fil du temps par son génie d’ingénierie. Ainsi au fil du Nil, on peut admirer la beauté architecturale de ses temples, qui nous laisse sans voix, tant par leur grandeur que par les mystères qui y sont rattachés.

Une imposante architecture

Plongeons-nous dans la haute Égypte, plus précisément à Assouan pour découvrir l’un des trésors les plus convoités de l’ancienne Égypte : Abou Simbel.

C’est à environ 1000 km de la vallée des Rois que le temple d’Abou Simbel règne majestueusement. Construit à flanc de montagne par Ramsès II, ce temple possède une façade de 33 mètres de haut et 38 mètres de large. Ses statues, qui entourent l’entrée du temple, sont les plus grandes d’Égypte.

Ramsès II – Le roi bâtisseur

Le gigantisme du temple d’Abou Simbel avait tout pour exprimer la crainte. Ramsès II put ainsi assouvir sa propagande personnelle. Ce temple existait avant tout pour asseoir sa grandeur et intimider les populations étrangères qui se trouvaient au Sud de l’Égypte. Celui qu’on appelle Grand roi ou roi bâtisseur a su dépasser les limites qui existaient à l’époque pour se hisser à la hauteur des dieux d’Égypte.

Explorer ce temple, c’est partir à la découverte de salles mystiques chargées d’histoire à l’effigie de Ramsès II. Creusé jusqu’à plus de 60 mètres de profondeur, les 14 salles construites regorgent de fresque racontant la grandeur du pharaon, sa suprématie et la richesse de son règne.

Abou Simbel, immortel   

Pendant plusieurs siècles, le temple d’Abou Simbel  a connu de nombreuses péripéties. Il fut recouvert par le sable pendant 3.000 ans, avant d’être découvert  en 1813 par l’explorateur suisse Jean-Louis Burckhardt. De plus, au milieu des XXème siècle, il a manqué de se faire ensevelir par les eaux.

Afin d’éviter la perte de ce prestigieux trésor, l’intégralité du temple fût découpé en 1.500 blocs pour être déplacé 65 mètres plus haut. Le coût total de cette opération s’éleva à 47 millions de dollars.

Aujourd’hui, le temple règne de nouveau paisiblement sur sa colline. Après tous ces siècles traversés, Abou simbel reste éternel et  représente l’une des plus belles images de la grandeur de Ramsès II.

Comment se rendre au Temple d’Abou Simbel ?

Par la route, comptez environ 3 heures depuis la ville d’Assouan. Vous aurez l’opportunité de le faire depuis notre croisière « Au Fil du Nil » en excursion facultative.